Chargement ...

Isabelle ALONZO

logo-isabelle-alonzo 

Isabelle Alonzo est diplômée en graphologie, graphothérapie, dépistage et rééducation des troubles du graphisme. Formatrice d’outils Technologiques, Numériques et Pédagogiques (TNP) adaptés aux troubles « Dys », elle accompagne les enfants à potentiels atypiques, précoces, dysgraphiques et dyspraxiques. Elle a fondé depuis peu l’association « Graphem » qui  oeuvre dans le but de contribuer à la rééducation de l’écriture d’enfants, d’adolescents, d’adultes ou tout autre personne présentant des troubles ou des difficultés de l’écriture. Elle a créé, avec différents professionnels, le carnet de suivi pédagogique « Dys/10» et l’outil informatique « Graphobilan ».

Depuis bientôt 10 ans sur la région d’Avignon et des alentours, elle utilise les méthodes acquises pour le métier de Graphothérapeute et Formatrice TNP.

  • Sa différence réside dans l'écoute de chaque enfant afin de pouvoir s'adapter à son caractère et à sa personnalité.
  • Sa méthode pédagogique est basée sur l'enfant et non sur les seules compétences acquises.
  • Sa particularité est son approche permettant une rééducation globale et totale.

L’objectif au travers de la rééducation de l'écriture est que l'enfant trouve confiance en lui afin d'affronter les choses plus facilement et sans culpabilité.

Dés le 1er rendez-vous, vous serez séduit par cette nouvelle approche et la sensibilité professionnelle d’Isabelle, de sa capacité à comprendre et à écouter l’enfant ainsi que sa disponibilité pour répondre aux préoccupations de tous les parents. Rassurante et efficace, elle saura vous guider et vous accompagner durant toute la période de rééducation. Elle associe les outils conventionnels (comme le tableau blanc ou vert, la craie etc.) et les outils de dernière génération (comme la tablette tactile, le stylo graphique etc.).

L’art de rééduquer doit aussi se baser sur les méthodes modernes et efficaces en respectant les méthodes qui ont été déjà approuvées.

Les enfants de notre génération sont portés par les nouvelles technologies. C’est à nous professionnels de tirer profit de ce que toutes les technologies nous offrent.

La graphothérapie ou rééducation des dysgraphies, traite la dysgraphie sous toutes ses formes et repose sur trois principes :

  • La discipline du geste ;
  • La correction motrice éducative ;
  • La correction du tracé.

La dysgraphie est un trouble qui affecte l’écriture dans son tracé. Elle peut apparaître à l’école primaire ou à n’importe quel moment de la vie. Chez l’enfant ou l’adolescent, elle est souvent à l’origine de l’échec scolaire. Chez l’adulte, elle atteint la personnalité dans ce qu’elle a de plus intime, son écriture, et peut entraîner de grandes difficultés, tant dans la vie privée que dans la vie professionnelle.

Les causes de la dysgraphie sont diverses et variées :

  • Apprentissage insuffisant, souvent doublé d’une mauvaise posture et d’une tenue de l’instrument déficiente ;
  • Problèmes liés à d’autres troubles (dyspraxie en particulier) ;
  • Handicap visuel ou auditif ;
  • Dystonie de fonction, appelée aussi « crampe de l’écrivain » ,
  • Atteinte du geste graphique due à une pathologie (par exemple la maladie de Parkinson), ou à l’âge,
  • Précocité : lorsque la tête fonctionne trop vite, la main ne peut plus suivre et l'écriture en devient illisible.

Le graphothérapeute - formateur TNP, à travers des exercices liés au graphisme et en utilisant différents supports, travaille sur la décontraction du geste, la posture, la tenue de l’instrument, la forme des lettres, la motricité fine... Il peut proposer, quand les difficultés graphiques de l’enfant deviennent un frein trop important, un système palliatif comme l’ordinateur. Il intervient en complément de la rééducation.

Dès l’école primaire, un PC portable, équipé de logiciels le plus souvent gratuits, peut être envisagé. Son utilisation permet de privilégier les tâches comme la compréhension, l’écoute, l’orthographe, la rédaction, la mise en mots, la mémoire, la relecture et de soulager l’enfant dans son travail de calligraphie.

Privilégier l’ordinateur et le mettre au cœur du dispositif de la rééducation, est un moyen de compensation permettant une aide technique, numérique et pédagogique, avec l'objectif de maîtriser les outils informatiques spécifiques (clavier, logiciels, lecteurs vocaux, traitements d’images, outils de mise en page ou de classement...). 

L’apprentissage de la frappe du clavier, avec l’aide du professionnel de la rééducation, doit être suffisamment automatisée pour éviter la « double tâche ». L’ordinateur impose une utilisation aussi simple et transparente que possible pour éviter tout effet discriminatoire par rapport aux autres élèves.

Le graphothérapeute - formateur TNP fait émerger les compétences de l’enfant. Il analyse ses difficultés et propose des solutions de contournements. Il devient la personne ressource des nouvelles technologies sur les problématiques liées à l’éducation et la scolarisation des enfants atypiques ou en difficultés scolaires, convaincu de l’intérêt des outils informatiques dans la compensation des troubles du geste, pour favoriser l’autonomie de son apprentissage.

 

Contactez Isabelle





Votre nom*

Votre email*

Téléphone portable

Objet*

Votre message*